Parco naturale del Gran Bosco di Salbertrand

Carte d'identité

  • Dénomination : Parco naturale del Gran Bosco de Salbertrand

  • Région : Piemonte

  • Province : Torino

  • Communes : Chiomonte, Exilles, Oulx, Pragelato, Salbertrand, Sauze d'Oulx, Usseaux

  • Superficie : 3.774,74 ha

  • Institution : Loi Régionale n.51 du 20 mai1980

  • Liste officielle AP : EUAP0208

  • Site d’Intérêt Communautaire : Rete Natura 2000, SIC: IT1110010 "Gran Bosco di Salbertrand"

Décharger le Depliant del Parco (4,8 Mb)

Bureaux et centre de visite du Parco à Salbertrand, Via Fransuà Fontan, n.1 - Tel. 0122/854720

Nature et Culture en Alta Valle di Susa

La zone protégée du Parco naturale del Gran Bosco de Salbertrand se développe sur la droite orographique de la Val di Susa (Alpes Cottiennes Septentrionales), de 1000 mètres à 2700 d’altitude, sur la ligne de crête.

Elle a été créée en 1980 principalement pour protéger cette rigoureuse végétation et en particulier les précieuses forets d’épicéas, de mélèzes et de pins cembro. Elle est recouverte à 70% de bois, à 30% de prés et de prairies d’altitude.

Plus de 600 espèces de végétaux ont été recensées et une grande variété de milieux : en fond de vallée on retrouve des feuillus comme les frênes, les bouleaux, les érables, les aulnes, les châtaigniers et les hêtres, mais en s’élevant, on y trouve aussi le règne des conifères avec le pin sylvestre, le sapin, l’épicéa, le mélèze et le pin cembro.

Parmi les espèces végétales, nous signalons deux raretés : la Corthusa Matthioli et la Menyanthes Trifoliata.

La faune est particulièrement riche avec environ 80 types d’oiseaux nidificateurs comme l'autour des palombes, l’épervier, la buse et le crécerelle, l' aigle royal, la chouette hulotte, le hibou royal, la chouette effraie, le pic noir, la perdrix, le tétras lyre, la perdrix bartavelle, le casse-noisette moucheté) et 21 types de mammifères (lièvre, écureuil, marmotte ainsi que d’autres petits rongeurs, le renard, l’hermine, la martre, la fouine et le blaireau. On y trouve également quatre ongulés, le chamois, le sanglier, le cerf et le chevreuil. Il est important de signaler la présence du loup, documenté et étudié depuis 1997.

Depuis 1996, le Parco Naturale del Gran Bosco coordonne l'Ecomuseo Colombano Romean. 

Règlement et fonctionnement : Legge Regionale n.16 du 22.04.1991 "Normes pour l’utilisation du Parco naturale del Gran Bosco de Salbertrand" (pdf).

Potrebbe interessarti anche...